Evaluer et optimiser l’impact d’une infothèque sur l’activité de votre entreprise

Publié le 06-12-2018 dans la section Entreprises

Déterminer la valeur de la bibliothèque ou du centre de documentation de l’entreprise peut être compliqué. Découvrez comment les professionnels de l’information – documentalistes et bibliothécaires - qui évoluent au sein de votre organisation peuvent mesurer et accroître l’impact du Service Doc sur l’activité de l’entreprise (autrement dit son IOB1).

Dans le climat d’instabilité commerciale actuel, les professionnels de l’information qui évoluent dans des entreprises sont souvent confrontés à un besoin accru de prouver la valeur des informations et du service qu’ils fournissent et pour ce faire, il leur faut des outils appropriés.

ROI vs IOB

Même si les entreprises peuvent facilement déterminer le montant qu’elles consacrent au fonctionnement de leur Service Doc, il leur est bien souvent plus difficile d’établir un lien direct entre ce coût et leurs revenus annuels. Le Retour sur Investissement - ou ROI - outil fréquemment utilisé pour évaluer les investissements de l’entreprise - n’est, en effet, pas adapté à l’évaluation de tous les types d’investissements.

Dans ces circonstances, pour déterminer la valeur du Service Doc, les professionnels de l’information devraient plutôt s’attacher à démontrer son impact sur l’activité de l’entreprise. L’IOB, est un indicateur qui prend en compte bien plus que la valeur monétaire d’un produit ou d’un service pour en démontrer l’efficacité. Dans certains cas, cette mesure est donc plus utile que le ROI dans ce sens qu’elle s’attarde sur l’impact global d’une activité donnée sur l’entreprise dans son ensemble.

En quoi l’IOB est-il plus adapté que le ROI pour mesurer la valeur du Service Doc de l’entreprise ?

Lorsque les professionnels de l’information évaluent la valeur du Service Doc de l’entreprise, la plupart du temps, ils s’appuient, sans même le savoir, sur le modèle IOB. En effet, il serait quasiment impossible de rattacher chacun des contenus et expertises de la bibliothèque à un revenu spécifique, d’autant que celle-ci s’adresse à tous les services de l’entreprise en leur fournissant des connaissances qui ne sont pas facilement mesurables et/ou qui sont souvent sous-évaluées.

Sélectionner les ressources adaptées pour augmenter son IOB

Les professionnels de l’information le savent : la qualité du Service Doc d’une entreprise dépend largement de la qualité du contenu qu’il fournit. Il est donc essentiel pour les documentalistes de tenir compte des besoins spécifiques de l’entreprise et de savoir se montrer exigeants lorsqu’ils sélectionnent des ressources documentaires. Ils doivent pouvoir proposer aux différents services de l’entreprise - Business Development, Recherche & Développement, Marketing, Ressources Humaines, Comptabilité/Finances… - une grande variété de bases de données qui serviront au mieux les besoins de chaque utilisateur final. Ils doivent aussi pouvoir s’assurer de la fiabilité des informations mises à disposition de l’utilisateur final et avoir la garantie qu’elles ont été vérifiées.

Heureusement aujourd’hui, de très nombreuses informations sur (et pour) tout type d’industrie sont disponibles. A cet égard, EBSCO Corporate Solutions propose des bases de données et d’autres types de contenus adaptés aux besoins de tous les secteurs d’activité - pharmaceutique, technologique, comptable, juridique, biotechnologique et bien plus encore. Ces bases de données offrent du contenu exclusif pour la veille concurrentielle, le suivi de développements, l’aide à la décision ou encore la recherche et le développement.

Le Service Doc au cœur de l’entreprise : l’IOB, un indicateur au cœur du Service Doc

De nos jours, le Service Doc occupe une place centrale au sein de toute entreprise amenée à manipuler des informations à un niveau ou un autre de sa chaîne de production et de son activité. Malgré tout, nous l’avons vu, il est essentiel de pouvoir en démontrer la valeur et pour ce faire, les documentalistes sont encouragés à s’appuyer sur l’IOB.

A cet effet, les documentalistes qui souhaitent optimiser l’impact du Service Doc sur l’activité de l’entreprise doivent notamment, établir et entretenir des relations avec les autres services, aider à améliorer les compétences des autres salariés en matière de recherche et de maîtrise documentaire et promouvoir les missions et collections du Service Doc pour en accroître l’utilisation.

Pour en savoir plus sur la façon de mesurer et d’augmenter l’impact du Service Doc sur l’activité de l’entreprise (IOB), cliquez sur le bouton ci-dessous.

1IOB = Impact on Business

Télécharger notre livre blanc sur le sujet

Share this: